Constellation francophone

Constellation francophone, une célébration de la vitalité de la francophonie dans toute sa diversité et son dynamisme qui s’inscrit dans les fêtes entourant Canada 150, a eu lieu le 24 juin 2017.

Constituée de grands événements festifs dans six communautés canadiennes (Dieppe, Québec, Ottawa, Toronto, Winnipeg et Whitehorse) mettant en vedette plus de 400 artistes, Constellation francophone est un dialogue entre les communautés, qui présente une francophonie plurielle et inclusive durant toute une année de célébrations, où l’affirmation et la fierté de millions de francophones ont été à l’honneur.

Sel & Diesel offre une incursion dans une culture en pleine explosion au Canada: les cantines mobiles, qu’on appelle communément Food Trucks.

Chaque épisode de 26 minutes explore un aspect caché des camions restaurants. En plus de découvrir le meilleur de l’offre alimentaire de rue au pays, l’émission s’attarde aux coulisses de cette industrie bouillonnante.

Les deux animateurs s’invitent dans le monde des cantines mobiles dans dix grandes villes canadiennes. Les coanimateurs goûtent, découvrent et voyagent mais surtout, ils vivent la bouffe de rue en relevant des défis. Parfois comiques, d’autres fois touchants, les défis permettent une expérience de premier plan des réalités des entrepreneurs de cantines mobiles.

L’approche est à la fois festive et engagée. La découverte des quartiers, des gens et de la bouffe repose sur la complicité de ces deux amis de longue date.

Tourné exclusivement à l’extérieur, en milieu urbain, les deux animateurs se trouvent toujours dans l’action. A l’image de cette industrie sans cesse en mouvement, Sel & Diesel bouge, détonne et étonne, dans un format ludique, vif et éclaté.

Le documentaire L’oeil de la baleine raconte la réalisation d’une peinture murale/mosaïque monumentale composée de 231 toiles, uniques, peintes par plus de 200 artistes portant un regard original sur la côte ouest et sa beauté légendaire.

Radart est un magazine jeunesse qui fait le portrait d’adolescents ontariens qui pratiquent différentes formes d’arts.

Cécile St.Amant a gardé un lourd secret pendant toute sa vie. Cécile est métisse. Sa petite-fille tente maintenant de découvrir pourquoi sa mémère a eu honte de ses origines pendant tout ce temps.

Après 60 années passées dans la honte, est-ce que Mémère peut revisiter son héritage et être fière d’être métisse?

La passion de Wookey Films pour le documentaire est née en grande partie avec la réalisation de ce documentaire, leur tout premier, qui a finalement été présenté au festival ImagineNATIVE à Toronto en 2008 et diffusé sur CBC, Radio-Canada et APTN. Le plus grand succès a cependant été de faire bouger les choses par rapport à l’identité métisse, surtout pour les plus vieux âgés de 70, 80 et 90 ans. La quête de Mémère, entre déni, introspection et acceptation, en a inspirés plus d’un à retrouver leur fierté.

Les recettes de nos ancêtres sont gorgées de saveurs, mais aussi de sens. Un sens à donner à nos origines. La websérie « À la sauce métisse » va à la rencontre de cinq aînés porteurs de l’identité métisse qui transmettent à leur façon la confection d’un mets traditionnel à leurs descendants.

Cette rencontre entre les générations donne lieu à des moments de complicité et des fous rires garantis. De la bannock à la soupe au bois, des Duguay aux Roy, chaque épisode met en vedette une famille et sa spécialité. Truffée d’anecdotes et de questionnements identitaires, la websérie offre un regard nouveau sur la culture métisse en effectuant des allers-retours constants entre le passé et le présent. Entre deux cuillères à soupe de farine et une pincée de sel, les protagonistes entament un dialogue sur ce que sont les Métis d’aujourd’hui.

 

Dans Cow-boy urbain, le citadin Steve Jodoin explore l’univers complexe des cow-boys et des cow-girls en allant à la découverte des ranchs canadiens. La série souhaite briser certains stéréotypes liés au milieu, démystifier le mode de vie des cowboys et comprendre leurs défis. Steve a pu incarner des cow-boys au théâtre. Cette fois, il ne sera plus question de jouer un rôle mais bien de partager l’expérience d’une vie.