André Markowicz, la voix d’un traducteur

André Markowicz, traducteur d’origine russe, vit en France depuis l’âge de 4 ans. À 37 ans, il a déjà à son actif une cinquantaine d’ouvrages, de la littérature russe surtout. Il a entrepris de retraduire toute l’oeuvre de Dostoïevsky en 10 ans. Reconnu comme l’un des plus grands traducteurs de notre époque, sollicité par les plus grands metteurs en scène, il soulève pourtant la controverse dans les milieux du théâtre et de la traduction. En effet, Markowicz fait figure de précurseur car il est le créateur d’une technique qui laisse avant tout la place à la voix, à la parole vivante, dans ses traductions.

Le documentaire « Guy Rocher, un sociologue militant » dresse un portrait de ce sociologue, universitaire de réputation internationale, chercheur passionné, enseignant estimé et écrivain prolifique.

Sous la forme d’un récit de voyage, un acteur passionné de littérature tente de raconter l’histoire et la magie des lieux les plus célèbres de la littérature franco-canadienne. La série documentaire « Les Nouveaux Mondes » veut convier les téléspectateurs à partir en voyage dans l’univers d’un auteur en compagnie de passionnés de littérature. Par ce fait même, elle veut les convaincre que la découverte d’un livre est elle aussi un voyage, un déplacement, une rencontre à l’étranger.

Le Blé et la Plume souligne le 25e anniversaire des Éditions du Blé (1974 à 1999). Les auteurs présentés, pas tous natifs du Manitoba, ont tous été publiés à cette maison d’édition.

Marie-Claire Blais, née en 1939, domine depuis plus de trente-cinq ans le paysage littéraire du pays. Ayant plus d’une vingtaine de romans publiés en France et au Québec qui sont tous traduits en anglais, elle est appréciée autant par des lecteurs anglophones que francophones. Connue comme étant une auteure recluse qui évite les médias, il existe un mystère autour de Marie-Claire Blais. D’une grande fragilité, d’une sensibilité à fleur de peau, cette écrivaine sait dévoiler si finement les secrets les plus monstrueux de ses personnages. Elle creuse au coeur de la nature humaine pour y puiser la lumière qui y est enfouie. Au-delà des apparences est une incursion privilégiée dans l’oeuvre et la vie de Marie-Claire Blais. Les témoignages des personnalités connues telles que Margaret Atwood, Antonine Maillet, Jacques Crête et Pauline Michel font valoir la force de son écriture et l’impact de son regard sur notre époque tandis que d’autres nous révèlent le côté plus personnel et engagé de l’écrivaine. Marie-Claire Blais nous parle de ses premiers écrits La Belle Bête jusqu’à son tout dernier, Augustino ou le choeur de la destruction.

David Adams Richards: My own Rivers Film biographique sur l’un des plus grands écrivains canadiens.  David Adams Richards est originaire de la Miramichi.


Les Couleurs de la Vie est une célébration et une invitation à la découverte. Il se publie chaque année en Ontario des dizaines d’oeuvres littéraires en français, bien souvent primées, qui ne rencontrent pas toujours leurs lecteurs, faute de promotion. Les Couleurs de la Vie compte bien pallier à cette lacune tout en faisant œuvre créatrice.

 

Couleurs locales réunit des chroniqueurs des quatre coins du pays qui racontent leurs réalités. Un point de rencontre rythmé, audacieux et ludique où on discute des questions qui touchent les francophones, mais également des grands dossiers de l´heure au Canada, traités par des francophones, pour les francophones.