Constellation francophone

Constellation francophone, une célébration de la vitalité de la francophonie dans toute sa diversité et son dynamisme qui s’inscrit dans les fêtes entourant Canada 150, a eu lieu le 24 juin 2017.

Constituée de grands événements festifs dans six communautés canadiennes (Dieppe, Québec, Ottawa, Toronto, Winnipeg et Whitehorse) mettant en vedette plus de 400 artistes, Constellation francophone est un dialogue entre les communautés, qui présente une francophonie plurielle et inclusive durant toute une année de célébrations, où l’affirmation et la fierté de millions de francophones ont été à l’honneur.

La Tournée des Cafés en Ontario est animée par Geneviève Toupin, originaire du Manitoba, et elle-même auteur-compositeur-interprète. Que ce soit sur une guitare acoustique, sur un piano droit, ou même à l’accordéon, elle ne manque pas au cours de cette tournée de nous faire profiter de ses nombreux talents musicaux alors qu’elle accompagne les artistes invités dans l’interprétation d’une de leurs chansons dans un arrangement original qu’ils auront créé ensemble au cours de leur rencontre.

Galala est un concours et une série Enfance/Jeunesse, à la fois ludique, éducative et francophone, qui présente en spectacle les multiples et irrésistibles talents de jeunes amateurs de 5 à 15 ans provenant de 10 localités éparpillées d’un bout à l’autre du Canada. Dans chacune des émissions, de Jeunes Talents présentent ce qu’ils savent faire de mieux dans divers genres, que ce soit chansons, pièces musicales, chant choral, numéros de danse, sketches humoristiques, monologues, rap, hip-hop, slam, art oratoire, tours de magie, acrobaties et autres numéros amusants ou “flyés”. Ils pourront être seuls ou accompagnés d’un ou de plusieurs autres Jeunes Talents de 5 à 15 ans.

Un groupe de 11 musiciens vancouverois s’est vu proposer un défi: composer, répéter et présenter en concert une nouvelle pièce de musique écrite pour un gamelan et un ensemble occidental composé d’un piano et d’un octuor de cuivres. Ils se joignent donc aux vingt-sept membres du gamelan Çudamani dans le petit village de Pengosekan au centre de Bali, à l’initiative du compositeur et ethnomusicologue canadien Michael Tenzer.

Pendant un mois, ils vivent une immersion balinaise totale alors qu’ils doivent s’adapter à un environnement culturel et à des conditions de vie entièrement neufs. Bali par coeur c’est plus qu’un documentaire musical. C’est une histoire profondément humaine d’amitié, d’enthousiasme, de défis et de conflits. C’est aussi le témoignage émouvant de l’attachement profond des Balinais à une culture dont ils ont compris qu’elle était leur principal moyen de survie.

Amalgame est un rendez-vous hebdomadaire qui propose de suivre les aventures d’un auteur-compositeur-interprète dans une des régions francophones du pays. Chaque semaine, un artiste découvre une région qu’il ne connaît pas et en apprend davantage sur son histoire. Des rencontres et des découvertes lui permettent de créer un contact direct avec une autre communauté francophone que la sienne. Un concert intime conclu chacun de ses rendez-vous inoubliables.

« Nagamowin », chanter en ojibwé, c’est 13 épisodes de 30 minutes qui suivent 13 auteurs-compositeurs autochtones de partout au Canada. Ils sont en concert dans 13 communautés autochtones différentes en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, en Colombie-Britannique et au Nunavut.

Plus que des rencontres, plus que des prestations artistiques, chaque émission de Pour un soir seulement va à la recherche de ce qui identifie chaque artiste ou groupe d’artistes; comment vivent- ils l’expérience du jumelage et l’impact de celui- ci.

Magazine jeunesse destiné aux jeunes des Premières nations francophones, Chic Choc permet aux jeunes d’exprimer ce qu’ils pensent de la vie, de leur avenir, de ce qui les anime et de ce qu’ils veulent changer. Chaque émission s’articule autour d’une thématique telle l’amour, la santé, la solidarité, l’humour ou la tradition. Témoignages, défis sportifs et communautaires, vox pop et vidéoclips sont les prismes par lesquels les jeunes s’expriment et se révèlent. Leurs paroles trouvent d’ailleurs un écho complice auprès des animateurs Mélanie Napartuk, chanteuse et comédienne originaire du Nunavik et Christian Laveau, musicien et chanteur du spectacle Totem (Cirque du Soleil).

Le documentaire Du ‘stir’ en Acadie, nous fait voyager au gré du Congrès mondial acadien 2009 qui a eu lieu dans la Péninsule acadienne au Nouveau-Brunswick. Le réalisateur Joël A. Robichaud, a su capter l’engouement à travers l’expérience d’un individu, d’une famille et d’une communauté. En Acadie, quand on dit ‘stir’ on s’éclate y faut que ça brasse. La preuve? 50 000 acadiens ça fait du stir!

Dans ce film produit par Mozus Productions, le réalisateur mise sur le off Congrès. On y découvre des gens qui vibrent au rythme des échanges et des rencontres où se mélange des moments festifs et des débats parfois houleux. Ce film célèbre ceux qui bâtissent l’Acadie d’aujourd’hui et ceux qui sont témoins de son évolution. Un film qui restera dans les mémoires et les annales de la pensée acadienne.

Les noms Jacques Doucet et Alexandre Bilodeau sont évidemment associés au groupe Radio Radio. Les deux artistes originaires de la Baie Sainte-Marie pourront bientôt être vus dans le documentaire Havrer à la Baie, du réalisateur Joël A. Robichaud. Celui-ci les ramène dans la région de leur enfance, pour découvrir les gens et les endroits qui font la fierté de la Baie.