Premiers Mots

Premiers Mots raconte l’histoire d’un couple bilingue qui attend avec impatience le premier mot de leur fils. Ce mot sera-t-il, « Papa » à la grande fièreté de son papa français, Guy, ou bien le fameux, « Mommy » pour ravir sa maman? Quand le petit Matéo s’exprime enfin pour la première fois cela déclenche un torrent d’émotion pour Guy et il s’en suit une bataille enfantine entre les parents qui pourraient tout détruire.

La télésérie Agrofun, c’est six jeunes accompagnés de Patrick Thibeault qui partent à la rencontre d’un producteur de leur région pour l’aider dans ses corvées pendant une journée. De l’élevage d’animaux en passant par l’apiculture et le jardin biologique, ils en voient de toutes les couleurs !

La série documentaire Jeune et franco présente les portraits de jeunes francophones passionnés de partout au pays, et crée une grande toile dans laquelle tous sont liés. Chaque épisode nous entraîne dans une nouvelle province ou un nouveau territoire, où nous rencontrons quatre ou cinq jeunes que nous apprenons à connaître par le biais d’une activité qui les passionne et leur vision de leur région.

La série aborde des thèmes actuels tels que l’assimilation linguistique, l’identification culturelle et les technologies numériques.

Vidéo corporative pour le Centre des Jeux du Canada à Whitehorse (Yukon), qui n’a pas son pareil dans le Nord. Le complexe multisports abrite deux patinoires de compétition un terrain de soccer intérieur couvert de gazon artificiel, un flexihall, une piscine, une piste de course, un centre de conditionnement physique et des salles de réunions.

Ruby est un magazine télé, présenté sur les ondes de TFO. Plus qu’une émission, Ruby, est un rendez-vous incontournable pour les internautes à l’affût des nouvelles tendances. Ruby s’adresse aux francophones en Ontario qui s’intéressent à la culture, à la mode, à la cuisine, sans oublier la politique et les enjeux sociaux.

De la traite de la fourrure à la ruée vers l’or noir, l’Ouest canadien reçoit des populations de partout pour ses grands espaces et la promesse d’une vie future prospère. On y retrouve aussi les Premières Nations qui y habitent depuis plus de 10 000 ans. Aussitôt passée la frontière à l’ouest de l’Ontario, on découvre une terre hostile et féroce : le port d’arme et le nombre d’incidents criminels par habitant doublent. Une population plus jeune, plus émotive, et plus instable, supporte mal les rêves déchus et répond avec violence. Avec comme toile de fond des paysages époustouflants, «Crimes de l’ouest» peint le portrait d’un monde brutal à la frontière de la civilisation et du monde sauvage.

Qui sont les francophones de la région vancouveroise ? Dʼoù viennent-ils ? Que réunit et sépare les francophones et les francophiles ? Pourquoi et comment reste-t-on francophone à Vancouver en 2010 ? À lʼoccasion du Centenaire de la première communauté francophone sur la côte Ouest et en guise de réponse, « Ouest quʼon parle français? » vous propose des rencontres très diverses qui célèbrent la diversité et la vivacité de la communauté franco-colombienne.

Peut-on être aveugle et être vulnérable aux foudres de l’amour à première vue? Comment les aveugles trouventils l’âme sœur? Leurs méthodes sont-elles si différentes de celles des voyants? Quand l’amour est aveugle ouvre une fenêtre sur la culture des aveugles et porte un regard candide sur les défis personnels et affectifs que doivent surmonter les aveugles à la recherche du grand amour. Ce film explore l’univers de l’attirance et de l’amour, en suivant le parcours complexe de trois personnes en quête de compagnie et d’amour et en présentant les défis que leur posent la vie de célibataire, les rendez-vous et l’amour dans leur monde si peu visuel.

Quand l’amour est aveugle dévoile bravement les problèmes réels et apparents qui font obstacle aux aspirations romantiques de Shawn, une athlète sympathique et chaleureuse, de Jacquie, une romantique farouchement indépendante qui a de la difficulté à trouver l’âme sœur, et de Bryan, un professionnel doté d’un grand sens de l’humour qui s’est laissé séduire par la voix de sa conjointe.

Pour ces quelques francophones qui ont eu le coup de cœur, le Yukon est cet espace magique où, au-delà de la langue et de la culture française, leurs vies ont pris racines. Que l’on soit immigrant belge, arrivé à la fin des années 60; jeune famille venue vivre le mythe boréal, avec traineaux à chiens et cabane en bois rond ou encore entrepreneurs en tourisme avec le projet du parfait petit café, le Yukon est un de ces lieux où il est encore possible de trouver, de se trouver.

Arc-bouté sous le poids de ses rêves, l’image indélogeable du chercheur d’or a cédé le tableau aux chercheurs de vrai, aux chercheurs de plénitude. Le Yukon n’est pas pour les cœurs sensibles, mais il accueille à bras ouverts les grands cœurs, les fous de la lumière comme disait la chanson. Celle des étés sans fin comme celle des aurores boréales.

Épisode complet :

http://ici.radio-canada.ca/regions/special/2014/YPF/index.asp

L’eau est au centre de l’expérience humaine. Source de vie sur terre, elle est également un endroit de mystère et de danger.

Pour les criminels, l’eau est une complice parfaite pour le crime parfait : elle efface, engloutit et emporte les corps, les armes et les indices. Pour les détectives, l’eau est une adversaire rusée. Elle ne se confesse jamais, forcant les détectives à employer des mesures extraordinaires pour découvrir la vérité. «Eaux troubles du crime» n’oppose pas simplement des criminels et à des détectives. Elle met en jeu une tierce partie, puissante, mystérieuse et tenace.