Condoléances

Suite au décès de Ghislain Labbé, l’Alliance des producteurs francophones du Canada (APFC) tient à offrir ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches, dont elle partage la douleur et la tristesse.

Tout au long de sa vie, Ghislain Labbé a été un grand ami de la production francophone hors Québec et un allié fidèle de l’APFC. « Le décès de M. Labbé est une perte immense pour l’industrie de la production francophone et acadienne », souligne Jean-Claude Bellefeuille, président du conseil d’administration de l’APFC.

Le 35e Festival International du Film sur l’Art (FIFA), qui se tiendra du 23 mars au 2 avril prochain à Montréal, présente 3 belles œuvres produites par les membres de l’Alliance des producteurs francophones du Canada (APFC).

Les 24h du roman – Sur les traces de Champlain de Machine Gum​
Zachary Richard, toujours batailleur de Bellefeuille Production​
Guilda – Elle est bien dans ma peau de Phare-Est Média​

Pour connaître la programmation complète, visitez le https://www.artfifa.com/fr

À l’occasion du 20e anniversaire de son entreprise, la productrice Léa Pascal annonce que « Les Productions Léa Pascal Inc. » change dorénavant de nom pour « Les Productions BLIKTV Inc. »

Une nouvelle signature visuelle et un nouveau site web accompagnent ce changement. Par la même occasion, un nouveau volet de production audiovisuelle et web vient s’ajouter à l’entreprise afin de répondre aux besoins grandissants de clients corporatifs.

Mémoire de l’Alliance des producteurs francophones du Canada (APFC) soumis dans le cadre de la 3e phase de Parlons TV – avis de consultation – CRTC 2014-190

Pour consulter le Mémoire, veuillez cliquer sur le lien suivant: Parlons télé mémoire de l’APFC – 26-06-2014

Cette étude dresse un bilan du secteur de la production indépendante en milieu minoritaire francophone au Canada pour les années 2003 à 2009.

Pour consulter le rapport, cliquez sur le lien suivant: La production indépendante en milieu minoritaire francophone : Bilan d’une première décennie

Voici le plan de développement stratégique adopté par les membres de l’Alliance des producteurs francophones du Canada (APFC) pour les années 2009 à 2014.

Pour consulter le Plan de développement stratégique, cliquez sur le lien suivant: Plan de développement stratégique – 2009-2014

Mémoire de l’Alliance des producteurs francophones du Canada (APFC) déposé le 30 mars 2009 au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) en réponse à la demande de renouvellement de licence du Groupe TVA.

 

 

Pour consulter les documents, veuillez cliquer sur les liens suivants :

Mémoire – Avis public du CRTC 2009-113

Notes de l’allocution

 

Mémoire de l’Alliance des producteurs francophones du Canada (APFC) déposé le 20 novembre 2008 en réponse à l’appel d’observations du CRTC sur les services de radiodiffusion aux communautés de langue officielle en situation minoritaire.

 

 

Pour consulter les documents, veuillez cliquer sur les liens suivants :

Mémoire – Avis public du CRTC 2008-12

Notes de l’allocution

Le documentaire « Zachary Richard, toujours batailleur » de Bellefeuille Production sera projeté aux Nations Unies à Genève et dans trois capitales européennes.

Félicitations!

http://www.acadienouvelle.com/arts-et-spectacles/2017/03/01/zachary-richard-toujours-batailleur-aux-nations-unies/?pgnc=1

 

Conférence de presse – 2 octobre, Montréal
Cette feuille de route pour les industries culturelles et créatives canadiennes doit se précise rapidement avec des mesures positives et des engagements concrets pour répondre aux réalités de la francophonie canadienne. Le manque de détails dans le cadre stratégique présenté engendre plusieurs questions et nourrit l’incertitude en francophonie.

La décision du gouvernement d’accroître sa contribution au Fonds des médias du Canada (FMC) à partir de 2018-2019 et l’investissement de 125 millions de dollars en appui à une stratégie d’exportation sont un premier pas dans la bonne direction. Ces solutions ne peuvent cependant que servir de mesures intérimaires en attendant que le gouvernement canadien mette en place une politique culturelle canadienne audacieuse et équitable, qui permet au secteur de demeurer compétitif.

Si l’examen de la Loi sur la radiodiffusion et de la Loi sur les télécommunications laisse entrevoir l’ouverture du gouvernement à modifier son système réglementaire pour assurer que tous les intervenants du secteur offrant du contenu aux Canadiennes et Canadiens participent à la production d’oeuvres originales de langue française, l’entente négociée avec Netflix indique le contraire.

Il est encore bien difficile de mesurer les impacts de cette entente. Il semble qu’aucune garantie de production francophone n’a été négociée sur les investissements de 500 millions de dollars sur cinq ans. Même si le géant américain de la vidéo en continu promet d’investir 25 millions de dollars supplémentaires dans le déploiement d’une stratégie de développement du marché pour le contenu francophone, il n’y a aucune certitude que ces sommes financeront la production dans nos communautés.

L’APFC avec la FCCF et son réseau entendent jouer un rôle actif dans l’orientation stratégique de la politique culturelle canadienne en participant aux consultations du CRTC, notamment sur « les nouveaux modèles qui appuieront la création et la distribution d’émissions d’information et de divertissement canadiennes dans les deux langues officielles. »

Si nous tenons au contenu canadien, comme l’a dit la Ministre Joly dans son discours, il faut prendre des moyens concrets pour en assurer la pérennité.