Pour l’amour du Country

Pour l’amour du Country est une série variété de 12 émissions d’une heure qui honore et respecte la musique Country et ses artistes. Animé par la grande vedette de la music country Patrick Norman. Depuis le début, en 2001, la série a fait connaitre plus de 500 grands artistes de la music country d’hier et d’aujourd’hui. Un brin de nostalgie, une touche de modernité, un énorme respect pour les artistes et la musique. Pour l’amour du country est une recette gagnante.

Au cœur du country est une série documentaire de huit épisodes d’une heure, qui retrace l’origine et l’histoire de la chanson country francophone. Au rythme de la musique originale de Marc Beaulieu et de la narration de Gildor Roy, les téléspectateurs découvriront les témoignages d’une centaine d’artistes et des documents d’archives provenant de partout au Québec et de Louisiane.

Les chiffres de Clé du studio – 4 et 2 – 4 heures, 4 chansons, 2 invités, 2 émissions

Le tournage de chaque émission de Clé du studio dure 4 heures. Durant ce temps, les artistes interprètent les chansons puis on filme les discussions et les échanges qui ont lieu tant dans la zone studio que dans la zone salon. Trois caméras tournent en permanence et au montage final on a une émission de 30 minutes.

Il n’y a pas de public, seuls les membres de l’équipe de tournage sont présents. Le directeur artistique Florent Vollant est toujours disponible pour alimenter le feu des discussions.

Il n’y a pas d’animateur. Il y a l’hôte qui mène le bal, et l’invité. À la fin de l’émission, l’hôte remet la Clé du studio à son invité qui devient l’hôte pour la prochaine émission. Au final, chaque artiste participe à deux émissions, une fois à titre d’invité et la prochaine, à titre d’hôte.

Chaque émission contient 4 chansons, l’invité en fait 2 et l’hôte en fait aussi 2 dont l’une est interprétée avec son invité, le partage et les échanges étant au cœur du concept. Elles sont choisies à l’avance, dans le répertoire de l’artiste et selon ses suggestions, avec l’aide du directeur musical Kim Fontaine et le directeur artistique Florent Vollant. Un orchestre maison accompagne les artistes. Ce temps en studio ressemble peut-être un peu à un cercle d’auteurs, et donc il est fort possible que les chansons soient un peu plus épurées qu’être une reproduction fidèle du CD. Les chansons sont en français ou dans la langue autochtone de l’artiste.

Une collection de dix des monologues de la Sagouine qui s’avère, finalement, l’ultime performance de Viola Léger. Un parti-pris sobre de réalisation tourné en 4K laisse toute la place pour la grande comédienne dans le rôle de sa vie.