Constellation francophone

Constellation francophone, une célébration de la vitalité de la francophonie dans toute sa diversité et son dynamisme qui s’inscrit dans les fêtes entourant Canada 150, a eu lieu le 24 juin 2017.

Constituée de grands événements festifs dans six communautés canadiennes (Dieppe, Québec, Ottawa, Toronto, Winnipeg et Whitehorse) mettant en vedette plus de 400 artistes, Constellation francophone est un dialogue entre les communautés, qui présente une francophonie plurielle et inclusive durant toute une année de célébrations, où l’affirmation et la fierté de millions de francophones ont été à l’honneur.

Dans Au coeur du Yukon, les possibilités sont illimitées. Cette série télévisée met en vedette Simon D’Amours, un aventureux qui part à la découverte de ce territoire éclectique à bord d’un autobus scolaire qu’il a lui-même converti en maison mobile.

En sillonnant cette vaste région située au nord du Canada, Simon rencontre des gens qui, comme lui, vivent hors des sentiers battus. Les rendez-vous sont divers : artistes, militants, sportifs, et plus encore! Chacune de ces rencontres, à sa manière, marquera Simon et l’aidera à s’épanouir pendant son parcours.

Extrait tiré d’Au coeur du Yukon

En huit épisodes d’une heure, la série documentaire Destination Nor’Ouest raconte l’histoire de dix personnes qui ont accepté de reconstituer, avec un guide, un périple authentique des voyageurs, ces canadiens-français du 18e siècle, engagés dans la traite des fourrures. Un périple du lac Winnipeg au Manitoba jusqu’à l’océan Pacifique.

Nos «Voyageurs» d’aujourd’hui, dans la mesure du possible, remonteront et descendront les mêmes rivières, navigueront sur les mêmes lacs, feront les mêmes portages, s’alimenteront, camperont et se vêtiront souvent comme autrefois. Chaque jour, ils auront à parcourir en moyenne 20 à 50 kilomètres en plus de devoir camper à la belle étoile.

Tout au long de ce périple de 100 jours, ils seront confrontés à de nombreux défis naturels et humains en plus d’être soumis à de rudes épreuves inspirées du mode de vie des Voyageurs.

Dans La ruée vers l’or, dix aventuriers quittent leurs familles et tout confort moderne pour revivre la grande histoire de la ruée vers l’or du Klondike. De Skagway, en Alaska, à Dawson au Yukon, ils entreprennent l’aventure ultime de leur vie.

Passion sans entracte s’intéresse à des artistes de diverses régions du pays, en s’attardant surtout à la place que chacun occupe dans sa communauté. On explore ainsi la vision de l’artiste et sa sensibilité, modelées par son milieu qui trouve aujourd’hui un écho direct dans son oeuvre. À travers des images, des entrevues avec l’artiste et ses proches, nous pouvons saisir les multiples facettes de son travail et son impact dans sa communauté.

Leur trajectoire est hors du commun. Leur façon de voir, de dire et de faire est allègrement originale, quelquefois même révolutionnaire. Ils connaissent le succès et leur vie est une aventure. Dans Profils, trois producteurs francophones de régions canadiennes proposent le portrait de douze personnalités visionnaires. Dès la première rencontre, ces Canadiens et Canadiennes ébouriffent les idées reçues et ne se formalisent pas du danger inhérent à la poursuite de leur passion.

À travers le pays, il y a de magnifiques jardins qui ouvrent leurs portes et livrent leurs secrets aux passionnés d’horticulture. Curieuse d’en connaître davantage à leur sujet, la Franco-manitobaine Rosanne Blais part à leur découverte.

De l’île de Vancouver à Terre-Neuve, elle entre dans l’univers extraordinaire de ces jardins privés, botaniques ou universitaires et rencontre ceux et celles qui en préservent la magie. En plus d’en apprendre sur les plantes, celles qui poussent ici ou qui viennent d’ailleurs, elle rencontre des horticulteurs passionnés, voit des aménagements à couper le souffle et découvre tous les secrets de la botanique.

Ces découvertes nous permettent également de bien sentir comment chacun jardin en dit long sur la région où il se trouve. Un jardin, c’est aussi un musée en plein air, souvent une page d’histoire, toujours un patrimoine à protéger.

Séquestrés, c’est le procès du siècle, la lutte aux gangs. Le juge d’instruction est appréhendé en état d’ébriété durant l’instruction. Entre un verre de trop et quelques meurtres gratuits, comment passer sous silence. Qui sera condamné, qui retrouvera la liberté?

À travers l’aventure des voyageurs et la traite des fourrures, Le printemps des voyageurs traite de l’alliance des cultures amérindienne et européenne sur laquelle notre pays a été fondé. Les historiens qui ont participé aux productions sont originaires du Québec, du Manitoba, de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, de l’Ontario, du Wisconsin et de l’Oregon. Hommes, femmes, francophones, anglophones, Blackfoot, Américains, Métis. le multiculturalisme de l’équipe reflète celui des voyageurs et de leurs descendants qui sont au centre de l’histoire.Les voyageurs et leurs familles métisses font partie de l’immense cohorte des petites gens auxquels l’histoire officielle ne s’intéresse que très peu.

Nos deux émissions sont entièrement consacrées à ces peuples méconnus. Chaque production a pour narrateur un personnage fictif dont nous suivons l’aventure.

Sous la forme d’un récit de voyage, un acteur passionné de littérature tente de raconter l’histoire et la magie des lieux les plus célèbres de la littérature franco-canadienne. La série documentaire Les Nouveaux Mondes veut convier les téléspectateurs à partir en voyage dans l’univers d’un auteur en compagnie de passionnés de littérature. Par ce fait même, elle veut les convaincre que la découverte d’un livre est elle aussi un voyage, un déplacement, une rencontre à l’étranger.