Le choc des bolides

La série Le Choc des Bolides suit les péripéties de six pilotes de derby de démolition au cours d’une saison.  Ces gladiateurs des temps modernes sont Steve Bégin, le bad boy, Gaétan Faubert, le vétéran , Jean-François Santerre, le cow-boy , David Gravelle, le mécano , André Lapensée, le bon gars et Geneviève Goulet, la fille. Dans un derby de démolition, tous les coups sont permis. Enfin presque. Des arbitres, des pompiers, et une armée de bénévoles veille au bon déroulement de cette grand-messe. Bien sûr, il y a des réglements à suivre mais plus il y a de la casse, plus le public en redemande. Qui décrochera le titre de meilleur pilote de derby de l’Est Ontarien?

Constellation francophone, une célébration de la vitalité de la francophonie dans toute sa diversité et son dynamisme qui s’inscrit dans les fêtes entourant Canada 150, a eu lieu le 24 juin 2017.

Constituée de grands événements festifs dans six communautés canadiennes (Dieppe, Québec, Ottawa, Toronto, Winnipeg et Whitehorse) mettant en vedette plus de 400 artistes, Constellation francophone est un dialogue entre les communautés, qui présente une francophonie plurielle et inclusive durant toute une année de célébrations, où l’affirmation et la fierté de millions de francophones ont été à l’honneur.

La série Voyage organisé se glisse à bord des autocars, des trains et autres circuits de groupe pour vivre au rythme des passagers. En suivant des groupes de retraités, cette série se ballade aux quatre coins du pays, de Saint-Pierre-et-Miquelon à l’Ouest canadien, en passant par la vallée de Niagara et le Festival western de Saint-Tite. Voyage organisé témoigne des découvertes, des fous rires et autres moments cocasses de ces aventures touristiques.

Dans Au coeur du Yukon, les possibilités sont illimitées. Cette série télévisée met en vedette Simon D’Amours, un aventureux qui part à la découverte de ce territoire éclectique à bord d’un autobus scolaire qu’il a lui-même converti en maison mobile.

En sillonnant cette vaste région située au nord du Canada, Simon rencontre des gens qui, comme lui, vivent hors des sentiers battus. Les rendez-vous sont divers : artistes, militants, sportifs, et plus encore! Chacune de ces rencontres, à sa manière, marquera Simon et l’aidera à s’épanouir pendant son parcours.

Extrait tiré d’Au coeur du Yukon

À chaque été, entre la saison de pêche au homard et celle du hareng, une soixantaine d’équipages s’embarquent dans une véritable course contre la montre afin d’attraper un poisson de fond très convoité : le flétan. Dans le documentaire Le sprint au flétan nous suivons quatre équipages qui, en seulement dix heures, équipés de palangres, tenteront d’attraper un maximum de poissons.

Dans cette pêche où l’on doit combiner chance et expérience, les meilleurs reviendront avec des revenus pouvant aller jusqu’à 25 000 dollars tandis que d’autres n’attraperont pas de poissons et devront essuyer des pertes.

Qu’ont en commun? fouillent dans les arbres généalogiques de 25 vedettes d’ici pour établir des liens que peut avoir leur passé avec des emblèmes de notre histoire. Mais avant de découvrir qui peut se réclamer d’avoir quelque chose en commun avec Louis-Joseph Papineau, Charles de Gaulle ou un ancêtre ayant voyagé à bord du Titanic, chaque capsule offre trois indices. Trois petites histoires surprenantes et amusantes qui font voyager à travers le temps.

Le documentaire « Chercheurs d’or yukonnais » explore le quotidien des mineurs d’or au Yukon. En se faisant embaucher dans des mines de la région de Dawson, le Yukonnais Simon D’Amours en apprend plus sur ce métier si singulier et part à la rencontre de chercheurs d’or d’exception.

Au cours des premières semaines, Simon apprend à miner avec un expert dans le domaine : Bernard Gagnon (Bernie). Du haut de ses 75 ans, Bernie est connu pour son ingéniosité et possède un outil révolutionnaire qui détecte les filons d’or sous les sols. Afin d’en apprendre davantage sur les techniques de recherche, Simon se rend également au milieu des bois avec Claude Audet et Corwin Guimond (Cor) pour analyser un terrain en utilisant la technique de « shaft », c’est-à-dire en creusant des trous dans le sol.

Claude, 57 ans, en est à son quatrième shaft, mais il n’a encore jamais trouvé d’or. Par contre, il espère bien y arriver sur ce nouvel emplacement qui semble très prometteur.

Cor, 66 ans, trappe dans les bois du Yukon depuis plus de 40 ans. Quand il ne trappe pas, il marque des terrains pour des mineurs ou fait des shafts avec ses amis, comme Claude Audet.

Simon tente de percer le mythe des mineurs, de comprendre ce qui les motive à poursuivre une vie si dure. Est-ce uniquement l’appât du gain ou y a-t-il autre chose qui les pousse à passer autant d’heures à travailler dans les bois, parfois jusqu’à épuisement, loin de leur famille et des commodités de la ville ?

À la fin du voyage, Simon n’aura peut-être pas trouvé une nouvelle vocation, mais il aura tracé un portrait des chercheurs d’or d’aujourd’hui.

Les océans recouvrent environ 70% de la planète et sont à l’origine même de la vie sur terre. Plusieurs des espèces qui y vivent sont très peu connues. Certaines, parmi les plus impressionnantes, comme la tortue luth et le requin pèlerin se retrouvent en été dans les eaux au large des côtes atlantiques du Canada pour y accomplir une partie importante de leur cycle de vie. Géants des profondeurs  les suit et jette un regard sur ces « gentils géants » et les recherches de pointe que poursuivent des scientifiques passionnés permettant à mieux les faire connaître et les protéger.

La famille Melanson vit en situation minoritaire dans la métropole d’Halifax en Nouvelle-Écosse, une province où le français est fragile avec seulement 4 % de la population qui s’identifie comme étant francophone. Pour le couple exogame acadien, Fabien et Christine, le risque qu’ils perdent leur français est bien réel, puisque leurs deux fils communiquent principalement en anglais. Une étape importante va motiver les parents ambitieux à promouvoir l’apprentissage du français. L’ainé commence la maternelle en français et ils veulent tout faire pour favoriser sa réussite scolaire en valorisant leur identité culturelle et leurs racines acadiennes. En Français S.V.P. propose un regard intimiste sur la vie d’une famille de l’Acadie qui se bat pour garder sa langue vivante.

Bande-annonce:

Extraits:

La télésérie Agrofun, c’est six jeunes accompagnés de Patrick Thibeault qui partent à la rencontre d’un producteur de leur région pour l’aider dans ses corvées pendant une journée. De l’élevage d’animaux en passant par l’apiculture et le jardin biologique, ils en voient de toutes les couleurs !