Balade

Quinze artistes de la francophonie canadienne nous présentent leur région. Mêlant histoires, rencontres, souvenirs et prestations musicales, cette série nous offre un regard privilégié et intimiste sur les musiciens et musiciennes de chez nous.

On fête ensemble! est une série documentaire jeunesse qui met en vedette un jeune francophone de 9 à 12 ans de l’Ontario, originaire d’un pays autre que le Canada. Dans chaque épisode, l’enfant profite d’une célébration culturelle de son pays d’origine pour inviter un ami d’une autre culture à venir célébrer avec lui.

On n’a pas tous les jours 30 ans! est une émission spéciale qui célèbre le 30e anniversaire de TV5 Québec Canada. Une dizaine de personnalités, dont Michel Drucker, Mireille Dumas, Philippe Gougler et Chantal Lamarre y racontent certains de leurs plus beaux souvenirs d’antenne.

 

Denise au pays des Franco

Après s’être montrée pessimiste sur l’avenir des communautés francophones hors Québec auCanada, Denise Bombardier a acceptél’invitation au voyage pourécouter desfamilles et des individus qui incarnent la vitalité de leur communauté. Elle s’estrendue au Manitoba, en Ontario et au Nouveau-Brunswick, où elle a pu constater la diversité des lutteset la vigueur des francophones minoritaires. Mais cevoyagelui a-t-il permis de changerd’opinion ?

La Terre en nous est une série inspirante, divertissante et instructive. Elle s’adresse en particulier à la génération des 18-30ans, une génération mûre pour participer au changement. À travers la quête authentique, curieuse et humaine de Christian Pilon, nous rencontrons des gens en action qui travaillent à des solutions et qui donnent le goût à l’auditoire de renouer avec leur environnement. La série se distingue notamment par son point de vue autochtone porté par des francophones hors Québec.

Nous faisons subir à la planète plus qu’elle ne peut supporter, mais partout, à travers le Canada, des gens sont en action et veulent faire une différence. Leurs solutions sont inspirantes et nous montrent la voie. Christian Pilon est un Métis qui part à leur rencontre pour comprendre leurs motivations et découvrir leurs projets. Qui sont ces gens qui veulent faire corps avec la Terre, quelle est cette lumière qui brille dans leurs yeux ?

C’est la continuation de la quête de Steve, notre cow-boy urbain. Depuis le début de la série, il a rencontré de nombreux personnages fascinants qui lui ont fait découvrir plusieurs éléments du monde des cow-boys. Il a appris à mieux se connaître en récoltant les histoires des gens qu’il côtoyait et il a pris confiance en lui en
expérimentant concrètement le quotidien des cow-boys.

Au-delà des rencontres prévues, d’autres sujets reliés au monde des cow-boys se sont présentés à Steve et l’ont convaincu qu’il y a encore de nombreux aspects de cet univers à explorer. Dans cette deuxième saison, notre cow-boy urbain élargit ses horizons et découvre de nouveaux territoires. En plus de l’Ouest canadien, Steve se dirige vers l’est du pays et aux États-Unis.

Jusqu’où ira la quête de notre protagoniste? Quelles autres découvertes attendent Steve?

How to be French en Colombie-Britannique est un dérivé de la série “How to be French en Alberta”. Le succès de How to be French en Alberta a suscité de l’intérêt pour une version élargie de la série mettant en valeur le français dans les autres provinces canadiennes. 360 000 francophones vivent en Colombie-Britannique ! Il y a environ 70 000 francophones et 300 000 francophiles. “How to be French en Colombie-Britannique ” vise à mettre en lumière les communautés francophones de la Colombie-Britannique, à appuyer les initiatives, à favoriser la compréhension et la vitalité de la communauté par le biais de capsules poétiques et créatives.

Que nous révèlent les tattoos sur ceux qui les marquent à vie sur leur peau? Dominique, Rebecca, Charles et Toby sont tatoueurs. Dans leur studio de Montréal et de Toronto, ils reçoivent des clients qui ont tous une histoire à raconter derrière le tattoo qu’ils souhaitent graver. Véritable plongeon dans l’univers plutôt hermétique du tatouage, la série Encré dans la peau lève le voile sur ces histoires marquantes tout en entrant dans le quotidien de ces artistes. Pourquoi choisit-on de se faire tatouer? Pour surmonter une rupture, pour s’affirmer, pour se rappeler? La série propose d’être témoin de ce lien spécial et intime qui se crée entre le tatoueur et le tatoué, faisant parfois émerger émotions et confidences. Le tattoo devient alors un prétexte pour parler des histoires qu’on a sur le cœur.

En 1997, Annie Pembe Mponda, doit soudainement quitter la République Congo pour venir se réfugier au Canada afin de fuir la violence grandissante au pays. Elle emmène avec elle son fils Wagner, âgé de 4 ans, mais se voit obligée de laisser ses deux filles, Kisha et Miriam (4 mois et 2 ans), avec leur grand-mère. Le chemin qui mènera Annie à obtenir sa citoyenneté canadienne s’avèrera très long et difficile, mais c’est l’espoir de se voir un jour réunie avec ses trois enfants qui lui donne force et courage. Kisha et Miriam chantent ensemble depuis qu’elles sont toutes petites, et leurs chants apaisent leurs inquiétudes quand elles se sentent seules. Cette musique deviendra le fil d’Ariane qui les guidera de l’amour maternel de leur grand-mère à Kinshasa vers une réconciliation avec leur mère et cette nouvelle vie au Canada, remplie d’amour et d’espoir.