L’école d’Arthur

Arthur, un jeune franco-yukonnais de 13 ans, est passionné par la trappe, la pêche et la chasse. L’appel de la nature le consume totalement. Il n’a en tête que de passer ses journées dans les bois à apprendre les enseignements de la nature. Ses parents, eux, veulent qu’il demeure sur les bancs d’école pour être mieux outillé pour l’avenir. En même temps, ils le poussent à suivre ses passions et n’hésitent pas à lui fournir le nécessaire pour progresser dans ses apprentissages. À 13 ans, Arthur se considère comme un coureur des bois des temps modernes! Il a déjà un réseau de contacts impressionnant avec lequel il passe du temps, toujours dans le but d’approfondir ses connaissances au sujet de la forêt.

Paryse Suddith est de descendance cherokee, africaine-américaine et acadienne. Après avoir consacré son temps à la pratique du droit autochtone sur la scène nationale et internationale, elle revient au Nouveau-Brunswick pour s’occuper de sa santé. Elle se lance dans une démarche de guérison avec une approche intégrale, ce qui l’amène à renouer avec ses racines. En partant de son point de vue unique, nous sommes témoins des efforts, mais aussi des défis liés au rapprochement entre les communautés culturelles et avec sa propre famille.

La Bulle Atlantique a vu le jour le 3 juillet 2020. C’est grâce aux règles sanitaires les plus stricts en Amérique du Nord que les quatre provinces Atlantiques, épargnées par la pandémie de la Covid-19, décident d’ouvrir leurs frontières entre elles. Située dans une extrémité du pays, son contexte géographique lui permet d’exister.

Le documentaire la Bulle Atlantique présente ce que vivent les gens de l’intérieur et les enjeux occasionnés par les frontières, afin de créer un pont vers l’extérieur. Nous explorons les points de vue provoqués par les restreintes du confinement, les sentiments de fierté et de peur qu’elles soulèvent.

Cette bulle implique la gestion collaborative de quatre gouvernements provinciaux, un phénomène unique et jamais vu au Canada. D’une part la Bulle Atlantique semble être une oasis de tranquillité à l’abri du méchant virus. De l’autre côté, ce repli sur soi a des conséquences économiques, politiques et humaines… Ça va bien aller !

Ce documentaire fera revivre ce personnage marquant du sport motorisé international qui a profondément marqué la Formule 1. Une occasion unique pour les milliers d’admirateurs de Villeneuve qui n’ont malheureusement pas eu la chance de le connaître de son vivant, de revivre sa fabuleuse et exceptionnelle carrière.

Gilles Villeneuve: à toute vitesse (bande-annonce) R-Canada 13 juin 22h30 de  Orange Iceberg Media sur  Vimeo.

Alors que les scandales de nature sexuelle secouent l’Église catholique à travers le monde, et ce, jusqu’au Vatican, la cinéaste Renée Blanchar explore les dessous du silence en lien avec les cas d’abus sexuels perpétrés par les prêtres Lévi Noël, Yvon Arsenault et Camille Léger, qui auront fait des centaines de victimes en Acadie. Long métrage documentaire produit par Maryse Chapdelaine (Ça Tourne Productions) en coproduction avec l’Office national du film du Canada et avec l’appui de la province du Nouveau-Brunswick (Tourisme, Patrimoine, Culture). Sortie anticipée été 2020

Frédéric part sur le terrain afin de comprendre les défis et enjeux liés à l’application de la Loi sur les langues officielles. Il prend le pouls de la population dans différentes régions du pays et s’immisce dans l’univers de citoyens francophones, anglophones, autochtones et allophones de tous les âges. À travers différentes situations et grâce à l’analyse d’experts, il met à l’épreuve l’appareil du bilinguisme canadien.

Une famille vivant en réclusion doit choisir entre un retour à la civilisation ou le maintien de son mode de vie.

Denise au pays des Franco

Après s’être montrée pessimiste sur l’avenir des communautés francophones hors Québec auCanada, Denise Bombardier a acceptél’invitation au voyage pourécouter desfamilles et des individus qui incarnent la vitalité de leur communauté. Elle s’estrendue au Manitoba, en Ontario et au Nouveau-Brunswick, où elle a pu constater la diversité des lutteset la vigueur des francophones minoritaires. Mais cevoyagelui a-t-il permis de changerd’opinion ?

La Terre en nous est une série inspirante, divertissante et instructive. Elle s’adresse en particulier à la génération des 18-30ans, une génération mûre pour participer au changement. À travers la quête authentique, curieuse et humaine de Christian Pilon, nous rencontrons des gens en action qui travaillent à des solutions et qui donnent le goût à l’auditoire de renouer avec leur environnement. La série se distingue notamment par son point de vue autochtone porté par des francophones hors Québec.

Nous faisons subir à la planète plus qu’elle ne peut supporter, mais partout, à travers le Canada, des gens sont en action et veulent faire une différence. Leurs solutions sont inspirantes et nous montrent la voie. Christian Pilon est un Métis qui part à leur rencontre pour comprendre leurs motivations et découvrir leurs projets. Qui sont ces gens qui veulent faire corps avec la Terre, quelle est cette lumière qui brille dans leurs yeux ?