UNE REPRISE ASSURÉE PAR LE FONDS D’INDEMNISATION À COURT TERME POUR LES PRODUCTIONS AUDIOVISUELLES CANADIENNES

UNE REPRISE ASSURÉE PAR LE FONDS D’INDEMNISATION À COURT TERME POUR LES PRODUCTIONS AUDIOVISUELLES CANADIENNES

 

Pour diffusion immédiate

Ottawa – Le 11 février 2021. L’Alliance des producteurs francophones du Canada (APFC) remercie le ministre du Patrimoine canadien, l’honorable Steven Guilbeault, de prolonger et d’accroître le financement du Fonds d’indemnisation à court terme pour productions audiovisuelles canadiennes (FICT). Cette annonce permettra au secteur de l’audiovisuel et ses intervenants des quatre coins du pays de poursuivre leurs activités de production.
Tel que l’a souligné le ministre fédéral du Patrimoine canadien Steven Guilbeault lors de son annonce : grâce à la bonification du fonds de 50 millions à 100 millions, « le nombre de productions couvertes va pouvoir augmenter de façon significative, ce qui veut dire plus d’emplois, plus de productions, plus de contenu canadien disponible pour un auditoire d’un bout à l’autre du pays ».

Malgré les défis importants qui affectent encore le secteur de l’audiovisuel, l’extension de ce programme donne aux producteurs une impulsion dont ils ont grand besoin.

À propos de l’APFC
L’Alliance des producteurs francophones du Canada (APFC) se consacre au développement de l’industrie francophone du film, de la télévision et des médias numériques à l’échelle canadienne. L’APFC est le porte‐parole du secteur de l’audiovisuel et de la production indépendante en francophonie au Canada.

 

–30–

Pour renseignements :
Carol Ann Pilon, directrice générale de l’Alliance des producteurs francophones du Canada
[email protected]
613 230-1116