Nancy Ripeau

J’ai un diplôme universitaire en communication. J’ai d’abord travaillé en événementiel dont en tournée pour un spectacle de niveau international. J’ai joint l’équipe de Productions l’Entrepôt en 2019 et j’ai contribué à toutes les productions de cette compagnie depuis ce temps. J’ai développé une véritable passion pour ce milieu. Mes compétences organisationnelles et mon souci du travail bien fait ont été soulignés à plus d’une reprise.

J’ai deux diplômes universitaire, soit un en info-comm et un en arts dramatiques. J’ai combiné mes deux passions pour faire le saut en télévision en 2009. J’ai écrit, joué, réalisé et produit plusieurs mini-séries ou séries télévisées et web en plus de documentaires et émissions de variétés. Ma trame de fond par excellence, qui me différencie aussi des autres, est l’humour.

https://fr.wikipedia.org/wiki/André_Roy_(acteur)

 

Écrivain professionnelle avec 3 recueils de poésie à son actif, Sarah compte également de nombreuses collaborations dans des revues et collectifs à titre de chroniqueuse et de critique (littérature, musique, théâtre, etc.).

Dans le monde du cinéma/télé, elle a travaillé en tant qu’assistante caméra, et a suivi la formation “Écriture scénaristique: écrire pour la télévision, le cinéma et le web” avec Guy Boutin offert par Formation continue de l’Université de Moncton l’hiver 2019.

Après des études en production cinématographique à l’école Mel Hoppenheim de l’Université Concordia, le cinéaste acadien Julien Cadieux s’est dévoué à la réalisation. Depuis plus de 10 ans, il cumule divers projets en tant que réalisateur de séries documentaires (web et télévisuelles), de films documentaires et de courts-métrages de fiction.

Dans ses œuvres se manifeste son intérêt pour les arts et pour les rencontres humaines qu’il fait tout au long de son parcours. Sa passion pour le montage l’a mené à collaborer avec d’autres réalisateurs et réalisatrices et à s’exposer à des univers créatifs et humains très riches.

Je détiens un Bacc. en théâtre, mais la musique, la danse et l’écriture ont toujours fait parti de ma vie; j’enseigne entre-autres, la jigue et je travaille souvent des projets de création avec des gens de toutes âges et provenances. J’ai suivi plusieurs formations de danse, d’écriture, de réalisation, de budgets, de logiciels et techniques de toutes sortes, ainsi qu’à la diversité, l’inclusion, puis la protection contre abus variés.

 

Après avoir terminé ses études en réalisation à Paris, la cinéaste acadienne Renée Blanchar retourne chez elle. Première Canadienne à entrer à la FEMIS (Fondation européenne de l’image et du son) par voie de concours. En 1989, elle devient la plus jeune jurée de l’histoire du prestigieux Festival du film de Cannes. Côté fiction, Renée réalise quelques courts métrages et elle est à la barre de la télé série Belle-Baie pendant cinq saisons. Elle demeure la seule femme à avoir été mise en nomination aux prix Gémeaux pour la scénarisation et la réalisation d’une même télé-série (2013).Elle scénarise et réalise les documentaires Raoul Léger, La vérité morcelée (2002) et On a tué l’Enfant-Jésus (2007) qui remportent la Vague du meilleur film acadien au Festival du cinéma francophone en Acadie. Les Héritiers du club (2014) et Nos hommes dans l’Ouest (2017) font l’ouverture du FICFA. Ils sont aussi sélectionné au RVCQ.

Je suis un producteur et scénariste avec un esprit ouvert. Mes nombreux voyages autours de la planète m’ont permis de développer une vision globale et universelle. Mais mes racines acadiennes sont profondes et ma soif pour exprimer mes convictions est évidente. Écrivez-moi ou appelez-moi. On pourra en discuter. René

Mon premier film était un film d’auteur avec l’Office national du film (2008) – Ils eurent treize enfants. Mon deuxième documentaire était avec Phare-Est Médias où j’ai eu la chance de réaliser un Trésor vivant avec l’Honorable Flora MacDonald. Mon troisième documentaire encore avec Phare- Est est un film d’auteur sur la désignation de Grand-Pré à l’UNESCO en 2012.

Je fais la recherche, la scénarisation et la réalisation de toutes mes aventures. J’ai été troisième assistante à la réalisation sur la télé série Belle-Baie, j’ai joué dans la télé série le Clan, j’ai réalisé ou participé à plusieurs capsules web soit avec TV5, Expérience Acadie, ONF ou avec le Centre de la francophonie des Amériques. J’ai étudié Jeu devant la caméra au Lee Strasberg à Los Angeles et avec Pro Lab à Toronto. Je suis une artiste bilingue ayant une formation en théâtre.

Mes derniers projets consistent à la scénarisation de plusieurs séries dont Sexe et techno (Unis TV), Habitants du Nord (en développement Unis TV), Tuné in (Unis TV) et la réalisation ou l’assistance à la réalisation dont Sexe et techno (Unis TV), Tout simplement country (Radio-Canada), Mix sonore (Unis TV) et un projet présentement en cours de développement avec l’ONF.

Depuis 2001, j’œuvre dans l’industrie cinématographique. J’ai commencé comme Assistant de production, pour ensuite devenir Coordonnateur de production, Recherchiste, Caméraman, Preneur son, scénariste jusqu’à Réalisateur.

La passion du cinéma
Anna Girouard – 2017

Ma mère m’a enseignée la passion de l’écriture et de la réalisation théâtrale.
– J’ai joué la femme de Georges Dandin de Molière au théâtre T-PEC.

J’ai scénarisé et réalisé :
– Le château de sable à la Villa du repos avec les enfants de ma garderie;
– L’Abandounnée, film 16mm ONF 1976;
– Pop et Nop, vidéo TV5, le positif et négatif de Montessori.

J’ai suivi plusieurs ateliers en cinématographie, en animation à l’ONF, à Moncton, Ottawa, Montréal, Charlottetown, Halifax, Paris. Présidente de l’Association acadienne de cinéma et la Coopérative audio-visuelle bouillée d’éloïzes, j’organisai des ateliers avec Jean-Pierre Lefebvre, Robert Frank, etc.

J’ai été stagiaire sur les plateaux de tournages de :
– Les Fleurs sauvages de Jean-Pierre Lefebvre
– Les Cloches de Serge Denko.

En une cinquantaine de titres publiés, j’ai décrit la magnifique tendresse acadienne avec un espoir cinématographique.